Le sénateur N-VA Huub Broers nous adresse un courriel antisémite…

Photo © La Dernière Heure 2010

Dans le contexte puant des débats autour de l’amnistie des Kollabos flamingants, et après la mise en ligne de notre texte intitulé « Un Francophone victime de la barbarie flamingante (Pierre-François De Coene) », nous avons décidé d’aller à la pêche aux réactions des élus de la N-VA. Pour ce faire, nous leur avons adressé un courriel, avec un commentaire susceptible de les titiller : « JOUW Vlaanderen barst ! » – que VOTRE Flandre crève ! –, aimable transposition de leur slogan favori, « België barst ! ».

Le moins que l’on puisse dire est que nous n’avons pas été déçus…

Le sénateur N-VA Huub Broers, par ailleurs (médiocre, à en juger par la façon dont il l’écrit…) professeur de français et bourgmestre des Fourons, a en effet rapidement mordu à l’hameçon, et un dialogue viril s’est alors amorcé, dans la conclusion duquel il a livré par écrit le fond raciste et antisémite de sa pensée (?) et de l’idéologie putride véhiculée dans sa formation politique…

Pour l’édification de nos lecteurs et, espérons-le, de la Justice (nonobstant le fait que, avec un Stefaan De Clerck à la tête du département, le néonazisme a désormais toutes les chances de l’impunité…), voici le détail complet de cette correspondance, dont nous avons respecté l’orthographe :

Verzonden: donderdag 19 mei 2011 19:01

Aan: ;

Onderwerp: Un Francophone victime de la barbarie flamingante (Pierre-François De Coene)

JOUW Vlaanderen barst !

http://www.satiricon.be/?p=3416

Bernard DELCORD

« Pétrone »

From: Huub Broers

Sent: Friday, May 20, 2011 6:33 PM

Subject: RE: Un Francophone victime de la barbarie flamingante (Pierre-François De Coene)

C’est comme chez vous les Nazis de la sorte de REX (Degrelle). Avec dans leur groupe les parents d’un ex-minustre de la région Wallonne (bien connu pourtant) et la père d’un autre leader du groupe Retour à Liège à Fourons ! Regardez donc vos propres gens.

Et puis, je suis, et avec moi tout ma famille, pour l’amnistie. Je suis le petit-fils d’un ancien combattant, mons oncle a été transporté dans un camp et l’oncle de ma mère tué à la balle par les Allemands sur la place de notre village.

J’espère que vous n’êtes pas un de ceux qui soutiennent la famille royale dont un membre a fait tué 2.000.000 de Congolais.

Mais, je connais votre sorte qui croit que tous les Flamands sont des Ménapiens. Il faut savoir pourtant que c’est la première forme de vie vraiment nommée « homme » !!!! Continuez donc vos bêtises.

Un Flamand plus malin qui fait l’effort de vous écrire dans votre langue.

Huub Broers

Burgemeester

Gemeente Voeren

Gemeenteplein 1, 3798 Voeren

T: 0032 (0)4 381 90 50, F: 0032 (0)4 381 22 27

huub.broers@devoor.be   www.voeren.be

Verzonden: vrijdag 20 mei 2011 23:36

Aan: Huub Broers

Onderwerp: Re: Un Francophone victime de la barbarie flamingante (Pierre-François De Coene)

Monsieur le Ménapien,

Merci pour votre réponse en français.

J’ai édité chez Luc Pire ce mois-ci l’essai d’un historien appelé Eddy De Bruyne qui s’intitule « Léon Degrelle et la Légion Wallonie, la fin d’une légende » qui explique bien plus de choses que vous ne le dites (et que vous n’en savez probablement).

Libre à vous de vouloir amnistier systématiquement les crapules collaborationnistes, pour enrichir leurs descendants et ayants-droit.

Ce n’est pas mon cas, ma famille ayant payé un lourd tribut au nazisme.

Et libre à moi de le faire savoir…

Je suis pourtant ouvert à l’examen des dossiers au cas par cas, et j’ai notamment milité ouvertement (et je le fais encore) pour la réouverture du dossier répressif de Robert Poulet.

Pour le surplus, je ne suis ni royaliste, ni belgicain, ni socialiste, ni catholique, ni libéral, ni gauchiste ni rien du tout.

Mais j’espère de tout cœur que votre Flandre crèvera, celle de la médiocrité, de l’égoïsme, de la méchanceté et de l’oubli des dettes vis-à-vis de la Wallonie qui a accueilli un million de Flamands quand ceux-ci crevaient littéralement de faim (et qui s’en trouve aujourd’hui pénalisée avec leurs descendants qui sentent bon le purin du plat pays : Van Cauwenberghe, Despiegeleer, Daerden…).

En tout cas, je m’y emploie quotidiennement auprès de mes (très, si, si…) nombreux lecteurs, eurocrates notamment, qui adorent que l’on se moque de ceux qui les enquiquinent systématiquement là où ils habitent, en voulant leur imposer un sabir sans intérêt à leurs yeux, ni social ni culturel…

Car vous semblez l’ignorer, mais la Flandre flamingante a une image exécrable à Bruxelles auprès des instances de l’Union européenne, et je me réjouis chaque jour que tant d’« idiots utiles » (comme disait Lénine) flamands m’aident à la couler auprès de celles-ci avec autant de facilité…

« Le nationalisme, c’est la guerre », dit l’adage.

Et votre Flandre étroite, vieillissante et sans alliés la perdra, forcément, et à plate couture.

Notamment par le boycott que j’appelle de tous mes vœux (la Wallonie et Bruxelles représentent 60% du marché flamand, qui sera fatalement perdu après que la Flandre aura été assez sotte pour prendre son indépendance, ce que pour ma part j’espère de tout cœur : bon débarras !).

Allez, tot ziens (façon de parler…), en JOUW Vlaanderen barst !

Bernard DELCORD

« Pétrone »

From: Huub Broers

Sent: Saturday, May 21, 2011 6:51 PM

Subject: RE: Un Francophone victime de la barbarie flamingante (Pierre-François De Coene)

Vos mots sont vraiment haïssables. Mais, c’est à vous de choisir votre propre route. On a perdu des membres de notre famille aussi et, comme je viens de l’écrite, mon oncle a été déporté après trahison pas des Wallons ! Est-ce pour moi une raison de les haïr ? Non monsieur ! Non. Et concernant tous ces Flamands qui d’après vous crevaient de faim: pourquoi croyez-vous que les Wallons ne les ont pas chassés ? Parce qu’ils voulaient faire le travail que les autres ne voulaient pas faire, pour faire vivre le charbonnage et la sidérurgie wallonne.  Relisez l’histoire d’une façon neutre en constatez surtout comment, eux, ils se sont adoptés en vrais Wallons (Daerden, Onckelinckx, Reynders, …). Pourquoi les Wallons en Flandre ne veulent-ils pas faire de même ? Vous êtes d’une race de catégorie plus haute ? Avez-vous alors les mêmes idées que Hitler ou les Juifs maintenant ? [1] Retombez les pieds sur terre !

Huub Broers

Burgemeester

Gemeente Voeren

Verzonden: zaterdag 21 mei 2011 21:13

Aan: Huub Broers

Onderwerp: Re: Un Francophone victime de la barbarie flamingante (Pierre-François De Coene)

Monsieur,

Vos propos antisémites me révulsent !

Avec tout mon mépris,

Bernard DELCORD

« Pétrone »

[1] C’est nous qui soulignons.

Date de publication
lundi 23 mai 2011
Entrez un mot clef :