La presse détournée…

« De plus en plus, ces fonds d’investissements étrangers n’ont pour seul objectif que la rentabilité financière à des taux excessifs. Quand je vois certains qui réclament une rentabilité à 20-25%, avec une fellation quasi nulle… »

Le clin d’oeil de la semaine

Par Théo Poelaert.

Un cercle vertueux…

Il nous revient dans la coulisse (et dans le creux de l’oreille) que toutes les réunions des délégués du Parti Populaire de Mischaël Modrikamen (la dernière ayant eu lieu dimanche 19 septembre 2010 à 19h30) se tiennent au 19 avenue Van Belder à Uccle, siège de la Brussels School des frères Bogaerts, mais aussi de… Père Ubu !

Les aventures de Babart

Troisième épisode des aventures de Babart de Wever.

Le fat et sa fatwa

Les lecteurs de Satiricon.be qui ont de la mémoire (et ils en ont tous…) se souviennent certainement que le puissant ayatollah Khomeyni avait lancé le 14 février 1989 une fatwa contre Salman Rushdie qui avait osé, lui, lancer des blasphèmes contre le Prophète dans ses Versets sataniques (ceux de Rushdie, bien entendu). Aujourd’hui, Khomeyni n’est plus là mais Rushdie, lui, continue à écrire et à publier comme si l’ayatollah ne l’avait jamais « fatwatisé ».

La trinité cubaine

Ils ne sont pas deux : ils sont trois !

Tout le monde connaît Fidel, beaucoup de monde connaît Raùl, mais presque personne ne connaît Ramon.

Obama, Marabout, bout de ficelle…

Le 23 septembre dernier, à la tribune de l’ONU —vous savez, ce « machin » où l’on s’inquiète beaucoup de chercher des trucs dans tout un bazar pour écouter bidule—, Barak Obama prononçait « un discours fort » selon les commentateurs avertis.

Un ouvrage « révélateur »

Intitulé Le printemps des sayanim, le récit que le professeur Jacob Cohen publie ces-jours-ci à Paris aux Éditions de L’Harmattan stupéfie autant par son objectif que par son étayement : quoique mêlant réalité et fiction, il se propose de mettre à nu un système qu’il affirme bien réel, celui des sayanim –informateurs en hébreu– constitué de Juifs de la diaspora qui acceptent de collaborer ponctuellement avec le Mossad (les services secrets israéliens) ou avec d’autres institutions sionistes, leur apportant l’aide nécessaire dans le domaine de leurs compétences afin de mener une guerre psychologique pour défendre la « sacralité » d’Israël.

Mesures d’austérité pour l’Europe

Le très sérieux Financial Times Deutschland nous informe, dans cette période de crise qui n’en finit pas de finir, d’une liste d’anciens commissaires européens profitant des largesses pécuniaires de la Commission Européenne.

Entrez un mot clef :